“Des terrains communaux oui, mais pas pour tous…”

VENTE DE TROIS LOTS A  BÂTIR PAR LA COMMUNE D’USTARITZ

La Commune d’Ustaritz est confrontée à une augmentation importante des demandes de logements, et notamment des terrains à bâtir.

Cette demande entraîne une pression foncière qui se répercute sur le prix des logements ainsi que sur le prix des terrains à bâtir.

La commune dispose aujourd’hui de trois lots à bâtir qui ont été identifiés dans le cadre du règlement de la vente du château Haltya.

Les objectifs poursuivis sont :
– Maitriser la pression foncière et éviter la spéculation immobilière.
– Permettre un parcours résidentiel.
– Permettre aux jeunes du territoire de se loger.
– Permettre l’accession à la propriété y compris pour des ménages aux revenus modérés.

Le Conseil municipal a approuvé par délibération en date du 27 octobre 2020 le règlement d’attribution intégrant ces modifications de surface et de prix des lots.

La superficie revue des terrains et le prix de chaque lot sont détaillés ci-dessous :

  • Lot 1  surface 829 m² au prix de 154 105 €
  • Lot 2  surface 773 m² au prix de 143 695 €
  • Lot 3  surface 755 m² au prix de 140 349 €

Les élus d’ENSEMBLE POUR USTARITZ demandent que le prix de ces lots soit en cohérence avec  les objectifs poursuivis par la commune en particulier pour :

  • Permettre aux jeunes du territoire de se loger.
  • Permettre l’accession à la propriété y compris pour des ménages aux revenus
    modérés.

En effet, les critères d’attribution(1) et surtout le prix des terrains sur lesquels il faudra construire une maison ne permettrons pas aux personnes ou ménages à revenus modérés de se loger !!

Le coût d’acquisition Terrain + maison + frais avoisinera les 300.000 euros soit un remboursement d’environ 1400 euros par mois sur 25 ans !!

Notre maire, Bruno CARRERE avoue que le prix proposé est un peu en dessous du prix du marché (240€ le m²).

On est donc loin du critère d’attribution numéro 3 qui précise : « Aider les personnes aux revenus modestes ou aux opportunités personnelles insuffisantes d’acquérir un bien au prix du marché libre, mais cependant suffisants pour pouvoir financer l’acquisition du terrain objet de la candidature, et la construction du logement »

Pensez-vous, Monsieur le maire que c’est vraiment un coup de pouce aux personnes modestes que de leur permettre d’acquérir un logement juste en dessous du prix du marché, au Pays basque, là où les prix de l’immobilier s’envolent?

C’est pourquoi nous avons proposé au Conseil Municipal de revoir sa copie et de faire en sorte de favoriser l’achat en indivision afin de permettre la construction de 2 maisons (ou une maison avec deux appartements) par lot ce qui abaisserait le coût d’acquisition par maison entre 200.000 et 225.000 euros pour des remboursements mensuels de 750  à  840 euros par mois.

Les élus d’ENSEMBLE POUR USTARITZ n’ont pas voté contre ce projet car il est important que la majorité facilite l’accès à la propriété pour les jeunes de la commune, mais nous nous sommes abstenus en particulier parce que le prix des terrains ne pourra pas être accessible à la majorité des jeunes d’ USTARITZ

(1) Les critères d’attribution (pour info)

Critère 1 : Aider à l’acquisition de la résidence principale des personnes en primo accession ou déjà propriétaire d’un logement (Studio à T2 maximum) inadapté à l’évolution de la famille, c’est-à-dire souhaitant acquérir leur résidence principale. Pour un ménage, il sera obligatoire que les conjoints remplissent cette condition.

Critère 2 : Favoriser l’acquisition pour les familles (avec des enfants présents ou annoncés).

Critère 3 : Aider les personnes aux revenus modestes ou aux opportunités personnelles insuffisantes d’acquérir un bien au prix du marché libre, mais cependant suffisants pour pouvoir financer l’acquisition du terrain objet de la candidature, et la construction du logement.

Critère 4 : Favoriser les personnes en lien avec la Commune, c’est-à-dire résidant et/ou travaillant sur le territoire ou aux environs, et renforcer les liens intergénérationnels.

Critère 5 : Cession des lots

Vous trouverez ci-dessous la retranscription des interventions de nos élus (Bruno CENDRES et Éric DARQUY) lors du conseil municipal du 24/09/2020.

* Monsieur Cendres : Nous étions partant pour faire ce que vous avez fait là ; sauf que là il y a un problème, c’est le prix des lots. Le prix n’est pas en cohérence avec le règlement.


* Madame Bontan :
Nous avons eu la même réflexion. Quand on voit le prix des terrains plus poser la maison dessus, ça va être compliqué pour gens aux revenus modérés.


* Monsieur Darquy : On proposerait de mettre des maisons mitoyennes. On pourrait en mettre 6 et là vous abaissez le coût. On fait dans le social, on est à 80€ le m²*. Vous allez embaucher des adjoints techniques, qui en début de carrière gagnent 1 500€. Le tout est de savoir si vous souhaitez privilégier les jeunes d’Ustaritz.


* Monsieur Carrère : Lors du précédent mandat la commune a vendu 9 terrains communaux et nous avons fait une vingtaine d’opérations de maisons individuelles sur des prix très abordables. Là, il s’agit d’équilibrer l’opération.
Les prix sur le marché sont désormais aux alentours de 240€ le m², là on est un peu en dessous. Malgré tout, les critères de sélection avantagent légèrement les familles qui ont un enfant porteur d’un handicap.


* Monsieur Cendres : Le problème est de savoir comment tu récupères les 400 000 € avec une vente de terrain pour les primo -accédants qui soit acceptable. Les critères du règlement ne correspondent pas au budget d’un primo accédant.


* Monsieur Darquy : On peut faire une maison de 90 m² avec 300 m² de terrain. On est d’accord pour vendre mais au lieu de faire 3 lots on en fait 6.


* Monsieur Carrère : Il y avait une promesse faite aux consorts Bordes dans le mandat précédent, qui a été votée en conseil municipal.
Ils ont renoncé à leur promesse sous condition qu’il n’y ait que 3 lots de fait.

*NOTA: M. Darquy a annoncé 230 euros du m² et non 80 euros.

Vous pouvez prendre connaissance de l’intégralité des débats en retrouvant le compte-rendu du conseil municipal du 24/09/2020 en cliquant ici

Conseil municipal: Intervention de Bruno CENDRES

A l’occasion de l’installation du conseil municipal d’Ustaritz ce vendredi 3 juillet 2020, Bruno Cendres a pris la parole pour présenter  « symboliquement » sa candidature au poste de maire.

 « Ce dimanche 28 juin 2020, dans des circonstances uniques, les urnes ont parlé : La liste Uztaritze-Bai a remporté les élections et nous vous en félicitons, mais avec une abstention inédite de plus de 46% !

Un tel taux nous oblige tous, à l’intérieur de ce conseil, à beaucoup d’humilité.

La majorité, pendant 6 ans, aura un devoir d’explication pour appliquer un programme. Notre liste Ensemble pour Ustaritz, en tant que 1ére force d’opposition espère pouvoir exercer une opposition constructive et dynamique sans faire de blocage systématique.

L’avenir de notre commune ET DE NOTRE TERRITOIRE étant supérieur aux enjeux personnels. Nous nous opposerons quand cela sera nécessaire pour l’intérêt collectif des Uztariztar. 

Nous souhaitons que la majorité municipale réfléchisse au sens du terme « démocratie participative » et qu’elle donne aux listes d’oppositions les moyens d’exercer démocratiquement son travail au nom des presque 49% des électeurs qui les ont soutenus et à ceux qui ne se sont pas retrouvés dans une des 3 listes présentes au conseil municipal.

 Afin de représenter au mieux le résultat des élections municipales d’Ustaritz, le groupe Ensemble Pour Ustaritz a décidé de présenter une candidature au poste de maire, ce au nom d’une représentativité Démocratique de l’ensemble des électeurs UZTARIZTAR.

Pourtant nous connaissons d’avance le résultat puisqu’il est déjà écrit au point 4 pour l’élection des adjoints je cite :« sous la présidence de monsieur « Bruno Carrère élu maire »

C’est pour cela que, « les agités du bocal » qualificatif injurieux employé par l’ancien 1er adjoint à notre égard, ont décidé de présenter ma candidature au poste de maire.

Démocratiquement à vous toutes et tous. !! »

Avec 25,65 % des voix, Ensemble Pour Ustaritz a obtenu quatre sièges de conseillers municipaux et un siège de conseiller communautaire qui sera occupé par Bruno CENDRES.

Jean Baptiste PEROCHENA, Natalia DO-COITO SABIO et Eric DARQUY représenteront également Ensemble pour Ustaritz au conseil municipal.

Après un vote sans appel, Bruno Carrère a bien entendu été élu maire d’ USTARITZ avec 22 voix sur 29.

Chères électrices, chers électeurs. Merci

A la suite du deuxième tour des élections municipales et communautaires la liste « ENSEMBLE POUR USTARITZ » a obtenu 25.65% des suffrages exprimés. « ENSEMBLE POUR USTARITZ » se positionne comme la deuxième force politique de notre ville d’USTARITZ !

Nous tenons à remercier toutes les électrices et tous les électeurs qui nous font  confiance sans oublier les électeurs de Dominique LESBATS qui nous ont soutenus.

Ce résultat permet à « ENSEMBLE POUR USTARITZ » d’obtenir quatre élus au conseil municipal et un élu à la C.A.P.B. (communauté d’agglomération du Pays basque).

Notre objectif au sein du conseil municipal sera d’être une véritable force d’opposition mais aussi de propositions.

Nous aurons à cœur de travailler pour l’intérêt collectif en respect de nos idées et de nos valeurs.

Enfin nous tenons à féliciter M. Bruno CARRERE pour sa réélection à la tête de la mairie d’USTARITZ, et nous déplorons la faible participation au scrutin municipal des Uztariztar.

Rappel des résultats du premier tour du 15 mars 2020.

Le 28 juin, vous avez le choix !

Ce Dimanche, vous allez élire votre future Majorité Municipale.

La liste Ensemble Pour Ustaritz vous propose un nouvel élan démocratique !

Réelle Démocratie Participative, Transition Environnementale et Energétique, Redynamisation des Quartiers, Cohésion Sociale, Solidarité et Ecoute Permanente des Uztariztar sont et seront notre fil conducteur pour les 6 ans à venir.

Dimanche 28 juin, vous pouvez changer le visage de votre Commune en votant Ensemble Pour Ustaritz.

Communiqué du collectif contre le P.L.U.

Comme vous le savez, Dimanche prochain aura lieu le deuxième tour des élections municipales.

Les résultats du premier tour sont les suivants : 

Inscrits : 5205  Total de votes : 2977  donc forte abstention

  • Bruno Carrère : 1309 votes,
  • Jean Claude Saint Jean : 649 votes
  • Bruno Cendres : 570 votes 
  • Dominique Lesbats : 366 votes.

Ce dernier s’est désisté au bénéfice de Bruno Cendres qui totalise maintenant théoriquement 936 voix 

Nous avons été très surpris par ces chiffres !

D’abord,  2228 personnes ne se sont pas déplacées ce qui fausse complètement le résultat. Ce grand nombre d’abstentions, largement imputable au Corona Virus, permet de garder l’espoir de voir un changement d’équipe à la tête de la municipalité.

Notre deuxième surprise a été de voir à nouveau Bruno Carrère arriver en tête, malgré toutes les critiques fondées dont il a fait l’objet. Bien sûr il a largement profité des sympathisants d’Eskual Herria Bai mais ça n’explique pas tout.

Nous tenons à rappeler que ce qui fait notre force c’est notre nombre et nous devons tout faire pour le prouver.

Ne pas aller voter représente un soutien à l’équipe en place et au PLU qu’ils ont élaboré sciemment.

Il faut largement se mobiliser si on veut espérer une Révision de ce PLU et revenir dans un monde démocratique où la parole des citoyens représente quelque chose

Allez voter nombreux, faites passer le message à votre famille, à vos amis,  à vos connaissances . Mobilisez les. 

Mobilisez-vous. Surtout ne vous trompez pas de bulletin !

Merci

Il ne faut pas “chatouiller” Uztaritze Bai ???

La liste Ensemble pour Ustaritz a été qualifiée d’« excités du bocal » par M. Goyeneche, 1er adjoint de la majorité municipale de M.Carrère.

Il est frappant de constater que malgré une campagne où les listes ne se sont pas ménagées, les premiers noms d’oiseaux viennent de la liste Carrère qui a réalisé 45% au 1er tour et qui est a priori en position très favorable pour le 2nd.

Est-ce le signe d’ un manque de sérénité ?

Les abertzales d’ Uztaritze Bai et leur journal ont oublié qu’ ils avaient la dent dure avec les maires précédents Auroy et Lesbats.

Ou peut-être ne lisaient- ils pas leur excellent journal Herria Bizi Dadin ?

M. Goyenetche personnage-clé de cette municipalité, grand organisateur du PLU qui spolie tant de familles modestes, a recours à l’ insulte.

Et ce, suite à notre article qui dit que l’ état des routes n’ est pas bon à Ustaritz ce qu’ un enfant de six ans peut constater !

Nous estimons que la municipalité Carrère a été défaillante sur ce point comme sur d’autres. Nous avons le droit de le dire … et d’être contredits bien sûr. Mais avec des faits et des arguments, pas des insultes !

Pourquoi tant de suffisance et de dédain envers celles ou ceux qui avancent de nouvelles idées de la part d’Uztaritze Bai ?

On comprend mieux le mal-être des équipes d’agents municipaux que ce personnage a engendré avec ce genre de comportement !

Ces interprétations sourdes et ce manque criant d’ouverture d’esprit sont à l’image de ce que Bruno CENDRES a vécu durant ces 6 ans sur le banc de l’oppostion !

Par démonstration, Ustaritz Bai par la voix de M. IBARBOURE, en charge de la Culture, nous accuse maintenant d’être « anti-basques », c’ est à dire opposés à la culture basque. Puis « chatouillé », il s’envole dans un lyrisme en nous opposant aux associations de la Commune…

Ce n’est pas du tout le propos de ce que dit notre article incriminé : lire notre article sur la création d’un bar multiculturel et d’une salle des fêtes.

La culture basque tient une grande place à Ustaritz et elle est dans le cœur de l’ensemble de notre liste.

Et Uztaritze Bai n’en aura jamais le monopole !

Nous continuerons à soutenir les associations qui œuvrent en ce sens. Comme toutes les associations de la Commune d’ailleurs.

Et c’est dans notre programme Ensemble Pour Ustaritz !

En revanche notre ville Ustaritz, à l’image du Pays Basque, est devenue en un sens une société « multiculturelle ».

Le succès de la fête des Guinguettes de la Nive est l’expression de la demande d’espaces culturels où le basque n’a pas une place exclusive voire minoritaire.

Nous soutiendrons AUSSI de telles initiatives que nous voyons comme complémentaires de la promotion de la culture basque et non opposées.

Nous proposons de prendre en compte la réalité sociologique d’Ustaritz, pas l’image un peu fantasmée que certains en ont !

Notre but est de favoriser la cohabitation des cultures françaises, basques et autres bien sûr.

Est-ce être « excités du bocal » que d’avoir de telles ambitions ?

Les Uztariztar jugeront !

Pour le soutien au libre choix du Linky

Après deux mois de confinement, ENEDIS reprend le déploiement des compteurs Linky et notre commune Ustaritz est dans le planning.

Les Uztariztar ont commencé à recevoir des appels d’ENEDIS et les rendez-vous à domicile se planifient.

Le compteur communiquant Linky est un sujet clivant mais tout de même, il présente des risques qui requièrent un principe de précaution et une surveillance dans le futur :

  • Risque informatique sur l’utilisation des données recueillies et la transmission de ces données à des tiers en vue de leur exploitation sans consentement de l’habitant
  • Risque financier sur le contrôle des consommations et des usages individuels relevant de la vie privée de l’habitant
  • Risque commercial sur l’avènement de nouvelles tarifications de consommation défavorables au consommateur avec la perspective d’une électricité à deux vitesses
  • Risque environnemental potentiel sur la durée de vie du compteur Linky plus courte que les compteurs remplacés (60 ans), et certain lorsque des compteurs en parfait état de marche sont remplacés
  • Risque sanitaire sur les personnes sensibles aux ondes électromagnétiques
  • Risque technique sur sa pose sur un réseau électrique domestique obsolescent

L’installation des compteurs Linky sur le territoire de la commune d’Ustaritz a fait l’objet d’une délibération lors du conseil municipal du 28 juin 2018.

À la suite de cette délibération, le conseil municipal a voté à l’unanimité que les administrés pourront accepter ou refuser le Linky, chargeant le maire sortant Bruno CARRERE d’assurer par arrêté l’application de cette prescription.

Au passage, Monsieur ST JEAN et un de ses élus s’étaient abstenus : ceci donne une idée de la teneur de son soutien sur le sujet.

Depuis 2018, le sujet s’est endormi car le déploiement du Linky sur Ustaritz n’était prévu de commencer qu’en 2020.

Nous y sommes donc !

Depuis le début des élections municipales et communautaires, le maire sortant Bruno CARRERE semble taire volontairement ce sujet, qui le dérange sans doute.

ET BIEN NOUS, LA LISTE ENSEMBLE POUR USTARITZ :

Nous soutiendrons le libre choix des Uztariztar de changer ou de refuser le Linky !

Chacun comprendra que l’accepter ne demandera aucune démarche de la Mairie.

Alors nous commençons dès à présent notre soutien à celles ou ceux qui choisiraient de le refuser.

Compte-tenu du déploiement en cours d’ENEDIS sur notre commune, vous trouverez les démarches pour refuser le Linky sur le site de l’une des associations de notre commune, UDE (Ustaritz Défendre l’Environnement) :

https://ude-ustaritz.fr/ustaritz/boite-a-outils-pour-refuser-le-compteur-linky/

Dimanche 28 juin : votez et appelez à voter pour la Liste Ensemble Pour Ustaritz !

Pour un bar multiculturel associatif et une salle des fêtes à Ustaritz !

L’anniversaire des 18 ans est une étape marquante de la vie. On quitte l’adolescence pour rentrer dans la vie d’adulte.

Le fêter est important ! Mais aujourd’hui, nos enfants n’ont aucune structure pour le célébrer sur notre commune Ustaritz !

Hier soir en vidéo sur les réseaux, la liste de Bruno CARRERE ne propose toujours rien de nouveau à nos adolescents ! Ils se satisfont de l’espace jeune et le point info jeunesse ! WTF ???

Certes, ces deux structures sont essentielles pour le lien social et administratif. Mais elles sont bien trop “formelles” !

S’en tenir à ça, c’est être en complet décalage avec le besoin de liberté, d’émancipation et d’accomplissement des 14-25 ans du côté de Bruno CARRERE !

Lorsqu’on a entre 16 et 20 ans, c’est bien souvent par la musique qu’on s’épanouit. Faire partie d’un groupe de rock par exemple et se produire sur notre commune, ça c’est un épanouissement recherché par nos jeunes !

Monter sur scène devant ses copains, et vivre un premier concert live devant ses proches, c’est inoubliable à l’adolescence !

Il suffit de leur donner la parole et de les écouter pour comprendre ce qu’il y a à faire :

« L’espace jeune et le point info jeunesse, c’est bien ! Mais on s’en fout, on préfère un lieu de vie entre jeunes, pour les jeunes et par les jeunes ! »

« Entre le mutxiko rempli de vieux, ou un concert du groupe de punk de mes potes, y’a pas photo j’irai voir le concert ! »

« Nous, on sort sur Bayonne ou Biarritz ! On part à deux sur mon scoot ! Y’a rien sur Ustaritz pour nous ! »

« On n’a que le bar Didier pour se retrouver en terrasse le soir ou le week-end »

Citation d’un groupe de jeunes que nous avons interrogé dans le Bourg

Sur Ustaritz, il n’existe aucune scène pour les accueillir avec simplicité et sécurité. En conséquence, nos jeunes Uztariztar sont obligés de faire des kilomètres pour aller faire leurs fêtes sur Bayonne, Anglet, Biarritz ou Saint Jean de Luz… avec tous les risques d’accidents que cela comporte ! Ou pire de faire des fêtes sauvages dans la nature avoisinante !

De plus, il n’y a pas que nos jeunes Uztariztar qui sont démunis lorsqu’on souhaite organiser un événement sur la commune.

Les couples souhaitant se marier et célébrer leur mariage sur Ustaritz n’ont aucune solution. Aucune salle pour fêter en famille et avec ses amis ses 30 ans, 40 ans, 50 ans ou plus.

Le manque de structure est également ressenti par les associations, les écoles, pour organiser un évènement, une réunion annuelle, etc…

Nos valeurs dans notre programme sont de donner un espace d’expression à tous les habitants d’Ustaritz, sans discrimination et sans favoritisme.

La culture, la musique et l’art se doivent d’être ouvert au monde.

Contrairement à ce que propose l’équipe de Bruno CARRERE depuis 6 ans et pour cette élection, nous ne serons pas repliés que sur une seule culture et une seule idéologie.

Nous les favoriserons toutes en n’oubliant pas d’être basque !

C’est pourquoi notre liste Ensemble Pour Ustaritz souhaite répondre à ce vide sidéral sur notre commune Ustaritz avec notre programme.

ET BIEN NOUS, LA LISTE ENSEMBLE POUR USTARITZ :

Nous créerons un bar multiculturel et une salle des fêtes !

Nous proposons de créer un bar multiculturel et associatif.

Notre idée est d’en faire un lieu de vie pour nos jeunes Uztariztar, avec un fonctionnement partagé entre la municipalité sur les aspects administratifs et de gestion financière, et les adhérents sur l’animation, la logistique et l’évènementiel.

Ce bar aurait une petite scène musicale, dans un premier temps sans prétention sauf celle de pouvoir d’organiser des concerts avec les groupes de musique émergeant de notre jeunesse ou des réunions de chants basques traditionnels par exemple.

Un exemple concret : il serait possible d’organiser des sessions lives en reprenant le concept des Aprèm’ Rock ; de 15h à 20h un samedi par mois ; avec un concours annuel à la clé. Autre exemple : organiser des stands up !

Ce pourrait être un lieu de pratique de l’Euskara et d’apprentissage des chants basques, encourageant les débutants par la pratique avec nos bascophones aguerris.

L’animation et la logistique pourraient être déléguées aux personnes organisatrices et sur la base du volontariat confiée à nos jeunes Uztariztar ; soit par la création d’une association, soit par l’union des comités des fêtes de la commune.

La gestion administrative et financière, les aspects techniques seraient initiés à la charge de la Mairie ; mais pourquoi pas aussi les déléguer partiellement avec le temps.

Par ailleurs, nous proposons la création d’une salle des fêtes sur Ustaritz, structurée pour accueillir les mariages, les anniversaires et les événements associatifs voire professionnels de tous les Uztariztar.

Nous impliquerons chaque personne volontaire pour co-construire ces deux projets dans une démarche sincère de démocratie participative : des adolescents, des jeunes adultes, des adultes et les personnes plus âgées.

Nous nous concerterons tous ensemble pour trouver le bon lieu, la meilleure organisation.

Nous saurons nous appuyer sur toutes les forces vives des Uztariztar, sans discrimination d’âge ou culturelle, pour la dynamisation de notre commune, à l’image de la fête des Guinguettes qui a lieu en septembre à Chopolo!

Dimanche 28 juin : votez et appelez à voter pour la Liste Ensemble Pour Ustaritz !

Pour la réfection de nos routes communales !

Depuis 6 ans, l’état des routes communales sur le territoire d’Ustaritz s’est fortement dégradé.

Le “rafistolage” des nids de poules a ses limites. Après chaque intempérie, la situation revient à son point de départ.

Les travaux sur la D932 ont entrainé des déviations avec un trafic important de véhicules et de poids lourds sur des routes sinon fragilisées, déjà fortement dégradées.

Les récents travaux de déploiement de la fibre sur Ustaritz ont détérioré leur état.

La dégradation de nos routes communales touche aussi bien le centre-bourg d’Ustaritz qu’Arrauntz, Hérauritz, Etxehasia ou les autres quartiers périphériques.

Par ailleurs, les quartiers périphériques sont dépourvus de voie piétonne ou cyclable. La sécurité n’est pas assurée pour circuler vers le centre-bourg et en revenir sain et sauf !

Des chemins communaux ont été laissés à l’abandon par la municipalité de Bruno CARRERE. Certains seraient même accaparés par un ou des riverains (ex. : jonction entre les quartiers Arrauntz et Astobizkar).

Ces chemins communaux pourraient être transformés en pistes cyclables et piétonnes pour assurer la jonction entre nos quartiers.

Par ailleurs, le centre-bourg d’Ustaritz manque de stationnements.

En parallèle, le covoiturage n’a pas d’aires banalisées ou aménagées sur les axes entrants et sortants de notre commune.

La vitesse des véhicules est aussi un problème sur nos routes communales périphériques, à l’entrée des zones d’habitation depuis l’extérieur de la ville.

Les Uztariztar l’ont signalés à maintes reprises lors des comités de quartiers tout au long de la dernière mandature de Bruno CARRERE.

Son bilan sur le sujet est un échec car aucune solution réfléchie sur le long terme n’a été menée !

Le constat de tout cet ensemble est qu’une réflexion globale doit être menée dès le début de la prochaine mandature :

  • pour la réfection de nos routes communales
  • pour l’adjonction de bords de route sécurisant le piéton ou le cycliste (trottoirs, bas-côtés élargis ou pistes cyclables selon le cas)
  • pour la réappropriation et la transformation en pistes cyclables et piétonnes des chemins communaux faisant la jonction entre les quartiers
  • pour une vitesse limitée dans les zones d’habitation avec solution de ralentissement adaptées
  • pour la création de zones de parking pour les automobiles et les deux roues (proches des commerces) avec une meilleure signalisation générale
  • pour la création d’aires de covoiturage

ET BIEN NOUS, LA LISTE ENSEMBLE POUR USTARITZ :

Nous lancerons un plan pluriannuel de réfection des routes de la Commune !

Nous planifierons sur les 6 ans à venir une réfection importante des routes de la commune : en répondant aux exigences de transition écologique, de circulations piétonnes et cyclable, de stationnements et de sécurité routière.

Financièrement, notre idée est de minimiser le coût total de cette réfection.

Nous mènerons un appel d’offre correspondant à l’ensemble des réfections à réaliser.

La mise en oeuvre se planifiera sur la période de notre mandature si nous devenons vos élus !

Et dans notre démarche de démocratie participative, nous vous consulterons en nous appuyant sur les comités de quartiers, pour valider les urgences et la planification intégrale de cet objectif de notre programme.

Dimanche 28 juin : votez et appelez à voter pour la Liste Ensemble Pour Ustaritz !